Interrogé au Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI, le ministre des finances que les mesures de réductions d’impôts annoncée vendredi par Manuel Valls seront « inscrites dans la durée ». Elles seront pérennisées en 2015, 2016 et 2017.

La mesure de réduction d’impôt permettant à 1,8 million de personnes de ne pas payer d’impôt cette année, « s’applique dès maintenant en 2014 » et « sera ensuite transcrite dans la loi de finances pour 2015, dans la durée », a déclaré ce dimanche le ministre des Finances Michel Sapin. « Ce n’est pas une mesure, un coup, pour cette fois-ci, c’est une mesure pérenne, qui sera pérennisée en 2015, 2016 et 2017 », a ajouté M. Sapin au Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI.

Interrogé sur les baisses d’impôts en 2015, Michel Sapin a rappelé qu’il était prévu 2,5 milliards d’euros de baisse de cotisations salariales pour les ménages, ce qui viendra « en plus de la mesure » évoquée auparavant, a-t-il précisé.

Pour les entreprises, il y aura une baisse des cotisations, en particulier pour les petites entreprises. Ces baisses de cotisation sont prévues dans le pacte de responsabilité, a-t-il dit.

Vendredi matin sur Europe 1, que les nouvelles mesures fiscales en préparation allaient finalement bénéficier à plus de 3 millions de ménages et permettre à 1,8 million d’entre eux de sortir de l’impôt sur le revenu. Une décision qui coûtera 1 milliard d’euros à l’Etat, comme l’annonçaient « Les Echos » , et sera financée « en grande partie » grâce « à la lutte contre la fraude fiscale », a détaillé le Premier ministre.

Il a donc choisi d’amplifier le geste promis dimanche soir sur TF1, qui concernait 650.000 foyers pour une facture évaluée à 500 millions d’euros.

Source :Les Échos

Print Friendly, PDF & Email